Les raisons de la haine : histoire d'une passion dans la France du premier XVIIe siècle (1610-1659)

4650 CHF

Liste d'envie
Auteur Yann Rodier
Editeur Champ Vallon
Collection Epoques
Parution 02/01/2020
EAN 9791026708476
Dewey 944.03
Catégories Géographie, Histoire et disciplines auxiliaires
Disponibilité Sur commande, 2-3 semaines

Diagnostiquer, décrypter et domestiquer les passions de l'âme : telle est l'obsession des médecins, des lettrés, des théologiens, des ambassadeurs, des hommes d'Eglise et d'Etat du premier XVIIe siècle (1610-1659). La hantise d'une reprise des guerres civiles, après un demi-siècle de déchirements, explique la naissance d'une science et d'une anthropologie nouvelles des passions. Dans ce contexte d'après-guerre, un véritable langage des passions se développe dans ce premier zen' siècle pour penser et panser la violence. La haine est identifiée comme l'origine de la violence fratricide dans la cité. De la régence de Marie de Médicis aux ministériats cardinaux de Richelieu puis de Mazarin, une science politique des passions justifie un nouvel art de gouverner, celui d'un Prince de raison capable de canaliser les passions populaires. Une passion d'Etat s'affirme également à travers les régimes émotionnels impulsés par les campagnes de presse contre les étrangers — Italiens, Anglais, Turcs ou Espagnols — assimilés à des ennemis d'Etat. Capables de générer une émotion voire une haine publique, telle la xénophobie, les médias constituent un nouvel outil politique, redoutable et redouté. La question du contrôle de l'émotion publique, plus que de l'opinion publique, occupe de fait une place de plus en plus stratégique dans l'Etat moderne. Les Raisons de la haine examinent les sciences mécaniques et politiques des passions, leur usage, leur instrumentalisation et leur domestication. Tout l'enjeu est d'éclairer les rouages de cette fabrique publique de la haine et de cette communauté émotionnelle de l'odieux dans la société du XVIIe siècle. Une invitation, finalement, à regarder autrement l'emprise et l'empire des passions dans notre représentation souvent déformée et stéréotypée de l'autre.

Auteur Yann Rodier
Editeur Champ Vallon
Collection Epoques
Parution 02/01/2020
Format Grand Format
Pages 496
Reliure Broché
Thème Histoire / Histoire de France
Genre Travaux universitaires ou d'érudition / SHS
Dewey 944.03

Agrégé et docteur en histoire, Yann Rodier est Assistant Professor et directeur du département d'histoire à l'Université Sorbonne Abu Dhabi. Ses recherches portent sur l'histoire des sciences des passions, l'histoire des insolions, l'histoire des stéréotypes et des p jugés contre les étrangers.

Si vous avez une question concernant ce produit, nous vous prions de nous envoyer un message et nous vous répondrons au plus vite.

Prénom
Nom
Email
Message

Historique de la visite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer
par exemple, des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.